Atelier : Club DJ Skills

Comment acquérir les compétences d’un DJ de club en moins de 15 jours  :

Dans les lignes qui suivent vous allez découvrir comment acquérir les compétences techniques nécessaires pour intégrer les clubs en 10, 50 voir même 100 fois moins de temps que la moyenne :

  • Vous avez pour projet d’apprendre à enchainer vos tracks à la perfection mais vous remarquez que cela ne vient pas aussi facilement et rapidement que vous le pensiez ?
  • Vous vous acharnez depuis des heures pour apprendre à caler 2 sons et préféreriez passer votre temps sur la création de nouveaux mixes, podcasts ou mieux… pouvoir proposer vos services aux clubs de votre région.
  • Vous tentez de créer des transitions transparentes et énergiques mais vos tracks ne s’emboitent pas comme vous le souhaiteriez.
  • Peut-être, vous ne savez pas comment bien choisir vos sons et ainsi trouver le meilleur compromis possible entre originalité et transparence.
  • D’ailleurs, lorsque vous mixez 2 tracks ensemble, vous souhaitez mettre de la pêche dans vos transitions. Mais vous vous retrouvez à espérer que sa passe sans trop savoir ce que sa va donner.
  • Résultat, votre set perd en énergie à chaque mixe, ou pire, ceux-ci sont hors-tempo ou les mélodies se marchent dessus.

Oubliez vos idées reçues sur le temps à investir pour acquérir les compétences techniques : vous allez découvrir tout de suite comment apprendre tout ce dont vous avez besoin pour devenir un DJ en club en moins de 15 jours.

A l’époque je n’avais pas conscience de ceci :

Quand j’ai commencé à jouer sur platines,  je mixais sans trop réfléchir où cela allait me mener. Cependant, j’étais la tête pleine de rêves : je me voyais déjà en face de milliers de clubbers hurlant sur ma musique. Aussi, j’ai perdu des 100aines d’heures avant de réaliser mon rêve car j’ai emprunté 60 directions différentes jusqu’à trouver la bonne.

Du coup, j’étais dans une situation peut-être semblable à la vôtre : je perdais mon temps à croire que cela prendrait des années si je voulais acquérir le 10ème des connaissances d’un professionnel. Mon esprit ainsi convaincu m’a fait croire à une fausse réalité.

Dans mon coin, j’ai acquis les connaissances nécessaires. Effectivement, c’est faisable : je n’avais même pas conscience qu’il fallait synchroniser la vitesse de 2 morceaux lorsque j’ai commencé. Mais la route a été beaucoup trop longue car je n’ai pas emprunté le meilleur chemin faute d’avoir une carte sous la main. Résultat, ma carrière a attendue 6 ans avant de décoller.

Je sais que beaucoup d’entre vous ne jure que par l’apprentissage acharné seul dans leur chambre. Et, il est vrai que cela demande beaucoup de motivation et de travail pour développer son talent de DJ. Mais encore une fois, choisir ce moyen sans aide extérieur c’est perdre beaucoup de temps et d’argent (toutes les dates qui vous passent sous le nez pendant que vous usez votre matériel).

Vous pouvez également recourir à un ami DJ. A condition d’en avoir un prêt à donner énormément de son temps pour vous former. Et des DJs qualifiés qui ont plusieurs heures par semaines à offrir sont plutôt rares car très souvent occupés 26h par jour.

Vous pouvez également glaner des tutoriels sur Youtube et autre comme je l’ai fait. Je sais d’expérience que ces mini-formations donnent parfois de bonnes astuces. Mais jamais vous n’apprendrez à mixer grâce à elles.

Sinon il reste une possibilité : les écoles de DJs…à condition d’avoir un papa directeur ou un compte en banque débiteur de 10’000€ dont vous ne savez que faire. Les formations dispensées dans ces écoles ne sont pas mauvaises (beaucoup de bons échos de l’UCPA). Cependant, sachez que celles-ci vous formeront pour devenir un « DJ employé modèle tous styles » afin de remplir les petits clubs. Si votre rêve n’est pas de devenir un DJ renommé… Je vous conseille ce chemin.

Le problème ce n’est pas que vous êtes débutant :

Le problème ce n’est pas le fait que vous manquiez d’expérience mais que vous ne savez pas quel chemin emprunter afin d’acquérir les bonnes connaissances rapidement.

Notre objectif aujourd’hui c’est celui-ci :

Acquérir les connaissances techniques nécessaires afin de devenir un DJ club de votre style et ceci en moins de 15 jours de travail. Ainsi, une fois sur la voie rapide, vous pourrez dépasser bon nombre de DJs sur le bas côté essayant de sortir la tête de l’eau et ainsi obtenir les résultats escomptés.

Mon expérience :

  • Je mixe depuis 2001, pendant près de 6 ans je me suis entrainé dur tous les soirs plus de 4h.
  • Je me suis inspiré des techniques des plus grands DJs tels que Carl Cox, Tiesto, Laidback Luke, Axwell (Swedish House Mafia), James Zabiela, et beaucoup d’autres.
  • Avec le temps, j’ai compacté toutes les techniques que j’ai pu assimiler pour créer mon propre style de mixe.

Le résultat :

Après avoir testé, retravaillé les techniques découvertes, j’ai développé ma propre façon de mixer en gardant le plus efficace. Le résultat :

  • Je suis capable d’anticiper chacun de mes mixes en improvisation. Contrairement à la plupart des DJs, je suis capable d’improviser des mixes complexes sans avoir besoin de les travailler au préalable.
  • J’ai 3 à 5x plus de temps pour travailler sur mon activité de DJ. N’ayant presque plus besoin d’entrainer mes sets et mixes, je peux me consacrer à des choses plus utiles pour booster ma carrière de DJ (vous aurez l’occasion de découvrir quoi dans d’autres formations).
  • Je suis respecté dans mon milieu et aujourd’hui les clubs dans lesquels je réside m’offrent l’opportunité de jouer dans leurs plus grosses soirées dans mon style de musique.
  • Aussi, je me suis déjà produit aux côtés de grands DJs tel que Joachim Garraud, Benny Benassi, les Cyberpunkers, Far Too Loud, Sidney Samson, les Urban Knights et beaucoup d’autres.
  • Puis, j’ai testé mon système sur des amateurs curieux n’ayant jamais touché de platines CDs, ceux-ci ont tous réussi leurs mixes à la perfection le jour même.

Il n’y a rien d’impossible dans ces résultats. Dès lors que vous empruntez le bon chemin, vous progresserez bien plus rapidement. Le succès n’est pas une question de chance. Votre réussite est faite de choix intelligents et d’efficacité dans vos actions, le tout mélangé à votre passion et de la discipline.

Aussi, la première étape consistera à apprendre les principes du mixe club. Et vous allez pouvoir le découvrir juste après.

Le plan d’action en 8 étapes :

Après de longues heures de réflexion et mes années d’expérience, j’ai réussi à condenser une formation sur le mixe en 8 étapes précises et efficaces.

Le concept consiste à écouter une formation et appliquer ce qui est indiqué à la fin de celle-ci.

Ce que vous allez apprendre :

 

Etape 1 :

Comment choisir vos tracks afin de réaliser facilement des mixes énergiques et transparents

A la fin de la première étape, vous savez comment choisir vos tracks pour créer un mixe puissant qui fera vibrer vos auditeurs.

  • Vous apprendrez les 3 principes fondamentaux et les 7 paramètres qui en découlent dont il faut tenir compte pour choisir ses morceaux.
  • Comment réaliser un set transparent sans sacrifier son originalité.
  • Comment vous faciliter la tâche à l’extrême avant même d’avoir commencé à préparer votre mixe.
  • Comment créer une atmosphère afin de plonger vos auditeurs dans un autre univers.

A la fin de la première étape, vous savez comment choisir vos tracks pour créer un mixe puissant qui fera vibrer vos auditeurs.

Etape 2 :

Comment régler à la perfection le volume de vos tracks et pourquoi cela est un des points les plus importants

A la fin de la deuxième étape, vous avez compris comment régler le volume de vos tracks efficacement et pourquoi cela est nécessaire.

  • Vous aurez pris l’habitude d’égaliser le volume en moins de 5 secondes à l’aide du vumètre.
  • Vous comprendrez comment utiliser le vumètre de manière optimale afin d’augmenter l’impact de vos tracks (indépendamment du volume).
  • Vous saurez également comment booster l’énergie de vos mixes.

A la fin de la deuxième étape, vous avez compris comment régler le volume de vos tracks efficacement et pourquoi cela est nécessaire.

Etape 3 :

Le système pour analyser la construction de chaque track afin d’anticiper les mixes

A la fin de la troisième étape, vous savez exactement comment emboiter deux musiques ensembles en fonction de leur construction.

  • Vous avez une méthode simple pour anticiper les changements et les faire coïncider entre eux.
  • Vous comprenez le principe de base de construction d’une track club.
  • Vous ne serez plus jamais surpris par deux mélodies qui se chevauchent pendant un mixe.
  • Vous serez capable de dynamiser vos mixes tout en vous facilitant la tâche.

A la fin de la troisième étape, vous savez exactement comment emboiter deux musiques ensembles en fonction de leur construction.

Etape 4 :

Le système pour savoir comment anticiper tous vos mixes tout en improvisant

A la fin de la quatrième étape, vous avez appris une technique que vous ne verrez nulle part ailleurs dans le but d’anticiper tous vos mixes sans avoir à entrainer vos enchainements.

  • Vous connaissez une méthode facile pour définir le moment exact auquel il faut lancer la track pour être sur de réaliser un mixe selon vos désirs. A tous les coups.
  • Vous savez désormais comment improviser tous vos passages et créer une atmosphère sur demande.
  • La règle pour maitriser l’énergie de vos mixes pour diriger votre dancefloor.
  • Vous savez comment et quand réaliser des mixes longs ou rapides en fonction des besoins.
  • Vous êtes capable de poser vos points de repères de la meilleure façon possible.
  • Vous avez appris comment ne plus jamais rater le moment de lancement d’une track grâce à une astuce immédiatement applicable.
  • Comment lire et utiliser à votre avantage le temps écoulé et restant afin de placer vos mixes.
  • Une méthode simple pour calculer les changements de la track en fonction du temps écoulé ou restant.

A la fin de la quatrième étape, vous avez appris une technique que vous ne verrez nulle part ailleurs dans le but d’anticiper tous vos mixes sans avoir à entrainer vos enchainements.

Etape 5 :

La méthode pour vous apprendre à caler vos tracks  à la perfection en moins d’une soirée

A la fin de la cinquième étape, vous avez un moyen de caler parfaitement vos tracks en 10 secondes chrono sur n’importe quel lecteur CD.

  • La méthode pour caler en 10 secondes n’importe quelles tracks sans tricher avec le compteur BPM.
  • Vous êtes capable de synchroniser 3 morceaux à l’aide de cette méthode.
  • Comment continuer à entrainer votre oreille pour améliorer très rapidement votre compétence. (boucles audios fournies)
  • Vous savez également comment éviter de fatiguer votre oreille trop rapidement afin de réaliser des mixes parfaits toutes la soirée.

A la fin de la cinquième étape, vous avez un moyen de caler parfaitement vos tracks en 10 secondes chrono sur n’importe quel lecteur CD.

Etape 6 :

Comment introduire la track sur celle déjà en lecture de manière transparente et cohérente

A la fin de la sixième étape, vous savez comment introduire le mixe de façon logique et efficace.

  • Vous savez introduire votre track avec énergie.
  • Vous êtes capable de choisir le style de mixe le plus approprié en fonction des sons.
  • Pourquoi les mixes s’entendent beaucoup et un moyen simple d’y remédier.
  • Comment éviter les décalages pour que le mixe reste discret.
  • Comment lancer un mixe long ou rapide et dans quelles situations.

A la fin de la sixième étape, vous savez comment introduire le mixe de façon logique et efficace.

Etape 7 :

Mixez vos tracks ensembles de façon dynamique en passant le relais à la nouvelle track au meilleur moment

A la fin de la septième étape, vous êtes capable de réaliser des mixes dynamiques en comprenant le principe du switch point.

  • Vous comprenez les équaliseurs et connaissez la meilleure façon de les utiliser.
  • Vous savez comment effectuer un switch point qui donnera le gros coup de boost à votre mixe afin de lever le dancefloor.
  • Pourquoi certains mixes ne passent pas et comment éviter les pièges principaux qui vous font perdre de l’énergie et vos clubbers.
  • En bonus : 2 techniques applicables facilement pour rendre vos mixes originaux.

A la fin de la septième étape, vous êtes capable de réaliser des mixes dynamiques en comprenant le principe du switch point.

Etape 8 :

Le moyen de sortir l’ancienne track sans perdre d’énergie

A la fin de la huitième étape, vous comprenez le principe de l’output mix et vous évitez l’erreur la plus fréquemment commise par les DJs qui leur font perdre des clubbers sans qu’ils ne sachent pourquoi.

  • Vous connaissez un moyen pour effacer n’importe quelle track du mixe de façon transparente.
  • Vous savez quand il est temps de terminer le mixe (ni trop tôt, ni trop tard.. dans le cas contraire vous perdrez de l’énergie).
  • A quel moment vous devrez couper plus sèchement et quand vous devrez à tout prix être plus doux sur vos transitions.

A la fin de la huitième étape, vous comprenez le principe de l’output mix et vous évitez l’erreur la plus fréquemment commise par les DJs qui leur font perdre des clubbers sans qu’ils ne sachent pourquoi.

Vous perdez de l’argent chaque jour qui passe :

C’est peut être un peu brutal (et marketing j’en conviens) dit de cette façon, mais reconsidérez la chose ainsi : apprendre sans savoir dans quelle direction aller vous fera indéniablement prendre des détours pour arriver à destination. Votre but ce n’est pas de passer 40, 100 ou même 300 heures à apprendre les bases du mixe. Votre but c’est d’être opérationnel le plus rapidement possible. Dans le cas contraire, c’est des 10aines d’opportunités chaque mois qui vous filent entre les doigts. Aussi, une régie DJ coûte extrêmement chère et doit être révisée ou actualisée régulièrement. Plus vous attendez avant de gagnez de l’argent et plus votre matériel dévalue.

D’autre part, je suis convaincu par la qualité de cette formation qui contient 9 vidéos, 1 guide complet et 5 fichiers audio et qui a aidé des 10aines de nouveaux DJs à se lancer dans leur carrière (dont certains mixent déjà en club). Aussi, si vous n’avez pas progressé après 30 jours en ayant appliqué les exercices :  je vous rembourse sans poser de question.

La raison qui explique que le coût du programme soit aussi bas ?

Je suis conscient des difficultés de départ pour un nouveau DJ. Pour moi-même avoir été dans cette situation, je sais qu’il est très difficile de réunir les fonds nécessaires à l’achat d’une régie. Aussi, je souhaite pouvoir faire bénéficier ce cours à un maximum de DJs (car à l’époque j’en aurais bien eu besoin) sans que cela ne freine leur équipement en matériel.

 Coût de la formation : 60€