Qui doit créer un démo mix ?

Le démo mix va servir à vendre vos compétences techniques aux divers clubs de la région. Sachez toutefois, que seuls les nouveaux DJs encore inconnus au bataillon ont besoin d’une maquette. En effet, un DJ confirmé mise sur sa notoriété pour signer ses contrats alors qu’un débutant n’a pas encore de « fan club » établit.

Ce qu’il faut savoir

Premièrement, il faut savoir que le démo mix sera écouté par des programmateurs, des agences de booking (plus rare) et d’autres DJs. Ces personnes sont souvent très occupées et reçoivent une quantité astronomique de demandes. Le destinataire, la plupart du temps, n’écoutera que les 3 premières minutes (quand il voudra bien déballer votre cd). Aussi, vous devez réaliser un démo mix très court (15-30mn) et de qualité exemplaire (aucune rature). De nos jours, les démos sont facilement transférable par e-mail. Cependant, un CD avec un cover de qualité se distinguera par son côté soigné et par la peine que cela vous aura coûté.

Votre but premier, c’est d’accrocher votre auditeur puis d’élever son niveau d’énergie au max. Votre mixe doit être capable de transporter la personne qui l’écoute en moins de 3 minutes. Vous devez favoriser l’originalité à la cohérence sans pour autant sauter du coq à l’âne (voir la formation CLUB DJ SKILLS)

Comment s’y prendre

1. La recherche

Commencez par ouvrir iTunes (ou votre lecteur audio préféré) et créez une nouvelle playlist (pomme+N ou ctrl+N). Puis, recherchez vos meilleures nouveautés, vos meilleurs classiques et utilisez vos bootleg/productions si vous en avez que vous jugez de qualité. Ajoutez tous les titres qui vous semblent être un choix judicieux.

Ne sortez pas uniquement vos tracks qui contiennent le plus d’énergie. Cherchez plutôt les tracks avec des montées, des tracks musicalement excellente et quelques gros titres puissants bien évidemment.

Si vous en êtes capable, vous pouvez également introduire de très vieux classiques pour en faire des mashup live (daft punk – Da Funk, House of Pain – Jump Around, Mylo – Drop The Pressure, The Prodigy – Smack my bitch up, etc.). Vous serez ainsi très original mais il est difficile de rester cohérent avec ce genre de sélection. A vous de sentir si oui ou non sa passe.

Pour réaliser une démo de 5 à 15 tracks, prévoyez au moins 5 fois plus de sons dans votre playlist afin d’avoir un choix assez large pour l’assemblage.

2. L’assemblage

Votre playlist constituée, vous allez devoir sélectionner quelques morceaux et les assembler afin de créer un mixe puissant et original.

Pour assembler vos mixes, je vous conseille d’utiliser l’harmonie. Le logiciel Mixed in Key 5 vous offre un système ultra simple pour maitriser le mixe harmonique (achetez-le pour 58$ sur mixedinkey.com). Il s’agit là de mon meilleur investissement depuis mes débuts de DJ. Aussi, c’est rapide à mettre en oeuvre et cela va décupler la qualité de vos mixes.

Une fois votre playlist analysée avec MIK5, vous saurez quelles tracks vont parfaitement ensemble. Essayez diverses combinaisons jusqu’à trouver le mixe qui coule naturellement et vous met en transe. N’hésitez pas à y passer plusieurs heures, plusieurs jours. C’est votre carte de visite.

Pensez à démarrer avec une track qui commence bien rythmée suivi d’une montée qui vous propulse très vite dans le vif du sujet. L’auditeur ne va pas attendre 10 minutes avant de savoir si votre mixe véhicule les émotions nécessaires. L’idée c’est de partir avec un niveau d’énergie moyen et en 3 minutes atteindre l’énergie maximum. Le plus difficile dans cette manoeuvre, c’est de grimper rapidement sans donner l’impression de forcer le rythme.

Après 5 minutes, redescendez d’un cran. Cela va aérer votre mixe et l’empêcher d’être trop lourd à l’écoute (hé oui, tabasser non-stop, est totalement contre-productif. Un bon DJ sait quand booster la cadence, un excellent DJ sait quand la ralentir). Remontez au maximum de l’énergie avec vos 2 derniers morceaux afin de laisser une belle image dans la tête de votre auditeur. Privilégiez les mixes courts, surtout les premiers titres. N’enchainez jamais les 2 premiers mixes en intro – outro (mixe linéaire). Faites des mixes dynamiques et originaux. (une formation sur le mixe avancé sera disponible prochainement).

Voici à quoi devrait ressembler le niveau d’énergie de votre démo mix (le niveau d’énergie est noté sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le plus énergique) :

00:00 à 00:30 : 4/10
00:30 à 01:00 : 6/10
01:00 à 02:00 : 8/10
02:00 à 05:00 : 10/10 (votre meilleure track)
05:00 à 10:00 : 7/10
10:00 à 13:00 : 8/10
13:00 à 15:00 : 10/10

Pourquoi ce schéma ? Voici comment le programmateur doit réagir :

1. il reçoit votre maquette.
2. il décide de l’écouter car la couverture est soignée et se rappelle de votre coup de fil agréable d’hier.
3. l’intro l’accroche car elle est originale et légère, il est curieux d’entendre la suite.
4. la monté le motive de plus en plus, il sent l’énergie de votre mix et y prend plaisir.
5. paf, votre gros banger arrive, une tuerie : il adore.
6. l’énergie redescend. (à ce moment vous devez avoir conquit son attention sinon il arrêtera l’écoute)
7. Il continue à travailler tout en se régalant de votre mixtape.
8. l’énergie remonte, accompagnée d’une nouvelle touche d’originalité. (être original et créatif permet de retenir son attention et de démontrer votre technique)
9. il est de nouveau absorbé par votre mix qui se termine en le laissant sur sa faim.
10. il vous recontacte pour un essai ou vous le recontactez dans les 2 jours.
11. bravo, vous venez de décrocher une date en vous distinguant du reste des DJs.

Toute l’astuce est de retenir son attention avec du suspens et de marquer son esprit avec de l’originalité.

3. L’accroche

Il s’agit du point crucial de votre démo mix. Une intro ratée et votre démo passe à la poubelle après 30 secondes d’écoute. utilisez un acapella, des effets, jouez avec votre matériel et créez quelque chose d’intéressant. Misez sur l’originalité et la créativité. Vous allez créer du suspens, démontrer votre technique et retenir l’attention de l’auditeur.

Ajoutez du suspens avec une montée ou un beat qui annonce quelque chose. Vous ne devez en aucun cas envoyer la sauce avant d’avoir rendu curieux et attentif votre auditeur. Donnez-lui le sentiment qu’il va se passer quelque chose de gros. Puis, faites se passer ce quelque chose (votre meilleure track de 10/10 en énergie).

4. L’enregistrement

Une fois votre mixe au point. Enregistrez-vous. Refaite l’enregistrement autant de fois que nécessaire jusqu’à être pleinement satisfait. Si en cours de route, vous vous rendez compte que quelque chose ne colle pas ou que vous avez une nouvelle idée. Faites les changements nécessaires.

5. Packaging

Nous verrons en détail dans une autre formation comment emballer et présenter vos produits. Sachez qu’un cd imprimé avec un design pro et un emballage plastifié fera 100 fois l’effet d’un disque gravé bêtement sur CD-R et inscrit au feutre noir. Votre but : vous distinguer des 50 autres DJs qui ont aussi envoyé leur démo ce mois-ci. Sachez que beaucoup de programmateurs, jetteront votre cd avant même de l’avoir déballé.

Je vous conseille d’engager un graphiste pour réaliser un cover et de faire faire le packaging par une entreprise comme : hurricaneentertainment.com. Cela coûte relativement cher. Mais vous n’aurez de retours satisfaisants que de cette façon.

6. Diffusion sur internet

Vous devez également diffuser vos mixes sur internet pour une meilleure visibilité. Pour ceci, inscrivez-vous principalement sur les plateformes : soundcloud.com et mixcloud.com. Utilisez le cover créé par votre graphiste.

Comme je l’ai déjà dit plus haut : une démo sur CD fera plus d’effet que par e-mail. Vous pouvez être certain que le 95% des DJs ne prendront pas la peine de réaliser un cover et d’envoyer un CD. Cela vous distinguera de la masse d’utiliser ce support. L’important : paraitre pro à chaque seconde même si vous n’avez pas d’expérience.

Le mot de la fin

Créer un démo mix demande du temps et de la patience. Les retours seront rares dans la plupart des cas et il vous faudra certainement réenregistrer de nouvelles démos jusqu’à réellement intégrer les principes qui fonctionnent.

Ce n’est pas la recette la plus payante, mais si vous partez de rien vous n’aurez pas de meilleure solution dans l’immédiat.

N’hésitez pas à m’envoyer vos démos mixes. Si je les juges bon, je les publierai sur cette page à titre d’exemple avec un lien vers votre profil artistique.

Musicalement,

Damian Rocks


ABONNE-TOI A MA CHAINE YOUTUBE (je publie plusieurs fois par semaine)
SUIS-MOI SUR FACEBOOK (et pose tes questions)