Scandale

J’entrevois déjà les polémiques que pourrait susciter un tel article. Aussi, je vais tâcher d’être aussi objectif que possible quant aux avantages et inconvénients de telles pratiques.

Pour ma part, je n’ai jamais rien consommé d’autre que de l’alcool. Mais j’ai vu bon nombre d’amis et autres connaissances avaler diverses substances peu recommandables.

Ci-dessous je vais tenter de dresser une liste des points négatifs et positifs au sujet de la consommation de narcotiques en général.

Les narcotiques et le DJ

Lorsque vous êtes aux platines d’un club, vous avez des responsabilités. Si quelques bières peuvent aider, une consommation excessive peut devenir problématique.

– Jugement

Lorsque le cerveau est imbibé de substances toxiques, celui-ci perd une grande partie de sa capacité de jugement. C’est là d’ailleurs l’effet recherché du consommateur : échapper aux soucis quotidiens.

Votre cerveau deviendra plus lent et prendra de moins bonnes décisions. En outre, votre technique de mix se dégradera proportionnellement à votre consommation.

– lendemain

Aye, les lendemains de déprime. Tous ces dimanches sabotés. Personnellement, j’adore les dimanches ! Je déteste me réveiller la tête dans le… bref.

Aussi, en tant qu’artiste, la semaine j’ai des sessions studios, sans compter la bonne marche de ce blog. Je ne suis pas rémunéré à l’heure mais au résultat. Si j’ingérais régulièrement cocaine et LSD le weekend, se serait beaucoup plus dur pour moi de tenir la route sur le long terme.

Cela m’arrivera certainement encore de boire quelques verres de trop. Seulement, cela doit rester occasionnel.

– santé

Pourquoi occasionnel ? Car je tiens à ma santé et parce que…

– carrière

J’ai beaucoup de projets de carrière ! Beaucoup d’artistes (tel que Joachim Garraud, Bob Sinclar, etc.) ne consomment absolument rien lorsqu’ils travaillent.

Pour eux, c’est comme être au bureau un mardi après-midi. Sauf, qu’ils sont entouré d’un milieu propice à la débauche.

Etre au sommet de l’échelle, c’est pas simplement cool. Si vous voulez y rester, vous devez avoir une vie beaucoup plus saine que la moyenne.

On a rien sans rien.

+ état d’esprit

Si la consommation d’alcool et de drogues séduit beaucoup de monde, c’est parce qu’il n’y a pas que du négatif. En tant que DJ, avoir un peu de poudre dans le nez ou d’alcool dans le sang boostera votre état d’esprit. Vous serez beaucoup plus confiant et de bonne humeur. Vous attacherez moins d’importance au jugement des autres et pourrez davantage profiter du moment présent.

En réalité, les gens qui ont recours aux narcotiques sont ceux qui n’arrivent pas accéder à ce sentiment de plénitude sans l’aide de substances chimiques. Car, les effets décrit plus haut sont ceux de la confiance en soi. Je reviendrai vers vous avec une technique qui vous permettra d’obtenir des sensations bien plus forte que la drogue, de manière totalement naturelle et saine (point d’ancrage).

+ créativité

Parfois, la consommation libérera votre potentiel créatif. En réalité, le cerveau ne devient pas plus performant (au contraire). Simplement, la partie analytique s’éteint pour laisser place à la partie créative, beaucoup plus volatile.

Vous pouvez travailler votre cerveau créatif (hémisphère droit) sans avoir recours à la drogue. Jouez régulièrement d’un instrument ou trouvez des endroits reposant avec une magnifique vue (bord de mer, montagne, etc.) par exemple.

Les narcotiques et le public

Ne soyons pas hypocrites. Plus votre public sera un consommateur averti, plus l’ambiance de la soirée sera titanesque.

+ boost l’ambiance

Pensez au déroulement d’une soirée standard. Au début, les gens arrivent et sont sages. Plus l’heure avance et plus le peuple se dévergonde. Une raison : l’alcool. Et tous bon DJ sait qu’un public saoul sera beaucoup plus réceptif qu’un public sobre (état d’esprit).

Le mot de la fin

Si vous souhaitez vous lancer dans une carrière professionnelle, ne croyez pas que faire la « teuf » tous les weekends vous aidera à accomplir vos rêves. Loin de moi l’idée d’être un rabat-joie. Il m’arrive de boire quelques verres de trop à l’occasion. Mais, j’ai appris à contrôler mon esprit et ainsi m’amuser autant voir plus que les autres sans avoir besoin de boire. Je sais que cela fera tiquer les plus jeunes d’entre vous. Vous venez de découvrir ce monde et vous devez en profiter. Profitez-en ! Mais sachez que rien est éternel.

Retenez simplement ceci : votre carrière débutera le jour où vous adopterez une attitude professionnelle.

Plein de succès,

Damian Rocks


ABONNE-TOI A MA CHAINE YOUTUBE (je publie plusieurs fois par semaine)
SUIS-MOI SUR FACEBOOK (et pose tes questions)