Êtes-vous de ces DJs qui ne mixez que de la Tech-House ou du Dubstep ? Ces DJs qui ne jurent que par leur style fétiche et qui refusent tout autre style de musique ? Si c’est le cas, vous êtes déjà hors course !

Évolution de la musique

Ces 10 dernières années la musique a évoluée encore plus rapidement qu’à son habitude.

Vous êtes l’étoile montante du Dubstep ? Le nouveau style en vogue de ces 2 dernières années. Vous vous sentez invincible ? Le Dubstep est un phénomène de mode jeune. Il est déjà condamné à disparaitre d’ici 1 année ou 2 ans. Les sonorités stridentes electro par contre vont probablement survivre 4-5 années encore. Mais après ? Avez-vous réfléchis à la suite ?

Vous devrez abandonner votre style pour un autre. Tiësto mixait Trance, il c’est reconvertit Electro / Progressive. Sans ce changement, aujourd’hui il ne serait plus sur les devants de la scène.

Si je vous parle de la danse Tecktonik ? de la musique Goa ? Gabber ? Happy Hardcore ? Si vous avez moins de 20 ans vous ne connaissez probablement pas ces termes (sauf la Tecktonik peut-être. Ringard aujourd’hui et pourtant cela n’a que 3-4ans). Les enfants de 10 ans ne connaitront probablement pas le Dubstep à 20 ans, comme vous ne connaissez pas le Gabber.

Si vous voulez percer dans le monde de la musique, vous devez ouvrir votre esprit. Et je dis : « monde de la musique » et non « Djing » car d’ici 5-10ans, le DJing n’existera certainement presque plus ! On assistera à des concerts live act et au retour des musicos.

Mais ne paniquez pas. Allez déjà faire un tour sur Beatport.com et écoutez les différents styles musicaux actuels. Écoutez et apprenez à apprécier tout ce que vous pouvez. Ne restez pas figé aux styles électroniques, écoutez de la Pop, du Jazz, de la Soul, du Hip-hop, etc. Apprenez à comprendre et apprécier la musique en générale. Ne mixez pas tout et n’importe quoi. Appréciez simplement.

Vous vous rendrez compte de l’immense talent dans chaque style. Votre cerveau deviendra plus créatif également. Vous comprendrez mieux les influences de vos styles. Vous saurez reconnaitre un groove funky dans un morceau de Tech-House par exemple.

N’ayez pas peur d’écouter autre chose !

Pendant la soirée

Avoir des connaissances musicales étendues est un atout incontestable pour mettre le feu à votre dancefloor. Imaginez le DJ qui ne connait que la Tech-House. La soirée sera monotone. J’adore la Tech-House, mais pas une soirée entière.

Votre public veulent voyager à travers leurs émotions. Et chaque style véhicule ses propres émotions.

Personnellement, Je suis un DJ Progressive-House / Dirty Dutch. Mais je mixe également de l’Electro-House, de la Tech-House, du Dubstep, de la Complextro, de la Techno, de la Deep-House, de la Glitch-Hop et de la Trap.

En plein set Dutch c’est hyper efficace de ralentir le tempo avec une musique Trap.

Grâce à ces quelques écarts musicaux, vous vous créerez une identité forte. Ainsi, la foule vous reconnaitra sans avoir besoin de tourner la tête vers la régie.

Le mot de la fin

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose c’est : ouverture d’esprit.

Il y a une citation extrêmement vraie qui dit : « Plus on sait de choses et moins on a de certitudes ». Donc si vous appartenez à la catégorie des « je sais tout »… vous ne savez probablement pas grand chose. Vous êtes aveuglé par votre vanité.

Je suis volontairement provocateur. Je mets le doigt là où ça fait mal. Vous pouvez me traiter de sale con et j’en conviens. Mais cela ne vous aidera en rien.

Plein de succès,

Damian Rocks


ABONNE-TOI A MA CHAINE YOUTUBE (je publie plusieurs fois par semaine)
SUIS-MOI SUR FACEBOOK (et pose tes questions)